Pilotage-moto

 

Le pilotage d’une motocyclette obéit à certaines règles physiques, nécessaires pour assurer la sécurité, la performance et le plaisir de conduite.

La vitesse de déplacement de l’engin est proportionnelle à sa stabilité-en augmentant la vitesse de déplacement, on augmente les forces stabilisatrices de la moto. C’est le principe du braquage inverse- à grande vitesse l’engin possède une énergie cinétique importante. Si on fait tourner le guidon dans une direction, la moto va tourner dans la direction opposée (braquage inverse) à cause de l’inertie qui est due à la vitesse de l’engin.

Pour assurer la sécurité optimale lors d’un virage en moto, il y quatre conditions très importantes à respecter. D’abord, la position du conducteur sur la moto- il doit être assis contre le réservoir et doit rester droit. Ensuite, la position de la moto sur la chaussée- le conducteur doit choisir son positionnement en fonction de l’orientation du virage (à gauche si virage vers la droite et à droite si virage vers la gauche). La troisième condition concerne l’allure- il faut baisser la vitesse de la moto avant le virage, toute en gardant la moto droite. Le placement du regard- le conducteur doit avoir le regard posé sur la sortie du virage.